Billets Disneyland en promotion

Le 12 avril 1992, Euro Disneyland (rebaptisé Disneyland Paris) ouvre ses portes en Seine-et-Marne, à Marne-la-Vallée. Quatre ans auparavant, avant le début des travaux, il n'y avait que des champs de betteraves. Désormais, le "Royaume magique de Disney" s'étend sur 30 hectares et regroupe 29 attractions, sept hôtels et le festival Disney (aujourd'hui Disney Village). Euro Disneyland est le premier parc d'attractions ouvert en Europe par les héritiers de Walt Disney. Ce dernier a préféré Marne-la-Vallée à tout autre endroit, notamment en Espagne.

Dès la première année d’exploitation, le succès commercial d’Euro Disneyland est dans les temps. Le parc atteint presque l'objectif de 11 millions de visiteurs ayant acheté des billets Disneyland. Après une baisse en 1994 (9 millions de visiteurs), l'inauguration d'une nouvelle attraction, "Space Mountain, de la Terre à la Lune", en 1995, contribue à augmenter le public. En 2002, un deuxième parc à thème appelé "Walt Disney Studios" dédié aux technologies cinématographiques a été inauguré. Avec cet investissement de 610 millions d'euros, Disney s'attend à recevoir 4 à 5 millions de visiteurs supplémentaires par an, soit 16 à 17 millions au total. Mais les objectifs ne sont pas atteints.

Du point de vue stratégique, la chose la plus impressionnante est la capacité de Disney à maximiser la valeur de ses personnages.

Si Disney a créé une galerie de personnages sans équivalent depuis 1923 (et démontré avec Frozen qu'il en était encore capable), il n'a pas hésité à compléter son portfolio en achetant Pixar en 2006 (Toy Story, Cars, etc.), Marvel en 2009. Avengers, Black Panther, etc.), Lucasfilms en 2012 (Star Wars) et enfin 21 Century Fox en 2017 (Ice Age, Avatar, Les Simpson, X-Men., Etc.).

disneyland paris guichets
Guichets Disneyland Paris

Dans une série de publications sur Twitter du dimanche 13 janvier, la plate-forme avertit le public qu'un coup WhatsApp incite les internautes à croire que certains parcs d'attractions offrent des billets gratuits. Ils sont préoccupés par le Futuroscope, le Puy du Fou, Disneyland Paris et même l’Europa-Park, situé en Allemagne, non loin de la frontière française.

Le chiffre d’affaires des parcs thématiques a augmenté de 14% à 269,3 millions d’euros, reflétant principalement une augmentation de 0,6 million du trafic des parcs thématiques à 6,1 millions.

Les ventes d'hôtels et de Disney Village ont augmenté de 12% à 205,3 millions d'euros, reflétant une augmentation de 5,1 points de l'occupation hôtelière et une augmentation de 5% des dépenses moyennes en chambres.

Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier a diminué de 9,0 millions d'euros par rapport au premier semestre de l'exercice précédent pour s'établir à 6,5 millions d'euros, reflétant ainsi la baisse de l'activité prévue dans le plan de développement du Groupe.

Euro Disney: 10% de chiffre d’affaires au premier semestre.

Les charges d'exploitation ont augmenté de 4% par rapport au premier semestre de l'année précédente. Cette augmentation reflète l’augmentation des coûts de personnel résultant de l’accroissement de l’activité touristique, des frais de marketing et des frais divers liés au lancement des célébrations du 15e anniversaire de Disneyland Resort Paris.